TRANSLUCIDE

La ligne éditoriale est simple :

revolution but make it fashion.

Si certaines pensent que l’image est dénuée d’importance dans un mouvement social, ce n’est pas mon cas. La forme a une importance cruciale dans la façon dont le fond va être interprété ; et la mode est quelque chose qui, en plus d’être française, comme la révolution, peut nous réunir beaucoup plus facilement qu’une pancarte molle en carton et un slogan scandé off-beat.

Translucide est un magazine créé pour disparaître.

Son but est de remettre en question les institutions racistes et LGBTI-phobes à travers l’art politique, des actions coups de poing à la performance engagée, en passant par la photographie.
Ce magazine est un outil, une plateforme à la disposition de celleux qui veulent changer les choses.
Je suis seule au moment où j’écris ces lignes, mais j’espère que celleux qui les liront se lanceront dans leurs projets – que je serais ravie de publier.
 
Autrement dit, SUBMISSIONS : OPEN

TRANSLUCIDE

La ligne éditoriale est simple : Revolution But Make it Fashion. 

Si certaines pensent que l’image est dénuée d’importance dans un mouvement social, ce n’est pas mon cas. La forme a une importance cruciale dans la façon dont le fond va être interprété ; et la mode est quelque chose qui, en plus d’être française, comme la révolution, peut nous réunir beaucoup plus facilement qu’une pancarte molle en carton et un slogan scandé off-beat.

Translucide est un magazine créé pour disparaître.

Son but est de remettre en question les institutions racistes et LGBTI-phobes à travers l’art politique, des actions coups de poing à la performance engagée, en passant par la photographie.
Ce magazine est un outil, une plateforme à la disposition de celleux qui veulent changer les choses.
Je suis seule au moment où j’écris ces lignes, mais j’espère que celleux qui les liront se lanceront dans leurs projets – que je serais ravie de publier.
 
Autrement dit, SUBMISSIONS : OPEN